L'époque des grands magasins ?

22:27:00

Les différences entre une boutique et un grand magasin ?

L'idée la plus logique qui nous viennent est la taille de l'enseigne. En deuxième, les articles qui y sont vendus : peut être plus luxueux pour un grand magasin que pour une boutique. Mais au final, existe t-il des véritable différences entre ces deux types d'enseignes ?


Avec la série espagnol Velvet, qui nous replonge dans l'effervescence de ces grands magasins dans les années 50, une nouvelle fascination est née. Que se soit Harrods à Londres, Au Printemps Haussman à Paris ou encore Velvet à Madrid, ces grands magasins ont conquis les capitales européennes à partir de la seconde moitié du XIXe siècle. Ils ont donné naissance à la consommation de masse, et certaines techniques commerciales modernes. Pour la petite histoire, certaines parties de la façade des Printemps Hausman sont peintes avec de la feuille d'or, ce qui à l'origine permettait d'attirer l’œil du consommateur. Ce sont donc bien les ancêtres des affiches et autres spots publicitaires. Ces enseignes ont eu un tel succès, qu'elles ont également été reprises dans la littérature au XIXe siècle. Le livre d'Emile Zola, Au bohneur des Dames est un témoignage de cette révolution (même si je ne l'ai jamais aimé).

TOP : Friperie - ROBE : ZARA - BASKET : Reebok classic Leather
Tout d'abord, on aime ces grands magasin pour les articles qui y sont vendus : ils sont très diversifiés. Comme dit la devise d'Harrods "Everything for Everybody Everywhere", que l'on traduit par "tous pour tous le monde partout".


Puis on les aime pour leurs architectures : grands escaliers, rampes métalliques, grilles d'entrées, mais surtout pour leurs imposantes structures métalliques qui supportent les vitraux. Ce style architecturale est repris pour "une reproduction" des Grands magasins en Province. Les Galeries Lafayette illustrent le succès de ce nouveau type d'enseigne. Ce look a été shooté dans une de ces Galeries Lafayette. Les vitraux et autres tapis rouge ont bien été reprises à son grand frère Parisien. Une petite touche de "luxe" se retrouve dans le vrai parquet, les rampes d’escaliers et le fameux "red carpet".


Dans cette tenue verre bouteille, je porte une robe de chez Zara en velours de la collections Trafaluc. Ce vêtement fait partie des pièces inattendue. Vous savez ces vêtements en magasin qu'on aurait jamais pensé essayer, mais qui finalement rendent plutôt bien une fois portés. Cette petite robe fait son effet avec le pull vert  bouteille porté par dessus ! Bien sûr, pour casser le style trop "chic", j'ai choisi de porter des baskets. En plus, on y est bien plus à l'aise.

Avant de partir, n'oublie pas de laisser un petit commentaire pour donner ton avis sur le post d'aujourd'hui !

LAURINE

You Might Also Like

0 commentaires