Take me far !

15:33:00




Le sport comme nous le connaissons ne représente pas la vrai richesse du sport collectif ou de l'individuel. Il faut avant tout le replacer, c'est une liberté, certes étrange à dire mais bien vrai. Courir quand nous le souhaitons, faire du vélo, ou même aller marcher est une liberté considérable dont peu d'entre nous en ont conscience car c'est une routine. Je ne vais en aucun cas vous parler du sport pour avoir des belles gambettes cet été mais bien du sport en lui même. C'est le moment de se rassembler, de passer d'incroyables moments inoubliables avec les personnes que l'on apprécie et de partager quelque chose qui vous unie les un aux autres. D'oublier durant un court instant la personne que l'on est pour faire place au côté compétitif, déterminé, combattant, et à la rage de gagner ( attention aux mauvais perdants !). Et pour les plus fainéants qui veulent juste passer un bon moment : au côté cancre avec un simple moment de rigolade. Je vous avoue que je suis un peu cette personne qui après une vingtaine de minutes à avoir attaqué et défendu, part totalement de travers :  je préfère rire et embêter les autres que jouer!



En outre, que le sport soit collectif ou individuel, c'est un bon moyen de s'évader, de se fixer un objectif, d'être maître de soi et de repousser ses limites. Et là, beaucoup d'entre vous seraient étonnés où sont réellement fixées vos limites. Ces dernières ne sont pas quand vous abandonnés parce que vous avez peur ou que vous êtes fatigués, mais c'est une portée bien  plus grande: l'esprit et le mental ! Les limites sont comme des consignes : soit ont les prend en compte soit on en tient pas compte et à cet instant elles n'existent plus ! A vous de voir !







You Might Also Like

0 commentaires